Introduction aux publications de Jousse

    Home / Le professeur à l’œuvre / Son héritage intellectuel / Introduction aux publications de Jousse

Introduction aux publications de Jousse

flèche retour

  Son héritage intellectuel

Jousse a publié tout au long de sa vie les résultats de ses recherches. Tout comme son enseignement oral, ses écrits déroutent. Ils ne sont pas faits pour des « lecteurs », ayant une attitude habituelle en face d’un texte. De quoi s’agit-il donc ?

« Mes mémoires constituent mon œuvre écrite. Mais le volume primordial, inépuisable, il est en vous, dans la prise de conscience de votre être profond. »

(cours à l’École d’anthropologie, 12/11/1951)

Comment accéder à ces textes ?

Certains d’entre eux ont été repris, pas toujours de façon intégrale, dans les 3 volumes de l’édition posthume chez Gallimard (rassemblés sous le titre : L’anthropologie du geste, 2008). Il est donc préférable de se reporter autant que possible à la version initiale publiée par Jousse. La plupart sont disponibles gratuitement en version numérique sur le site des Classiques en Sciences Sociales : http://classiques.uqac.ca/classiques/

Liste établie par le Professeur Jousse dans l’ordre logique où ils doivent être étudiés (issue de l’ouvrage de G. Baron, 1965)

1.    Le Mimisme humain et l’Anthropologie du Langage, Revue anthropologique n° 7-8, 1936.


2.   
Mimisme humain et Style manuel, Geuthner, Paris, 1936.


3.   
Le Bilatéralisme humain et l’Anthropologie du Langage, Revue anthropologique, n° 4-6, 1940.


4.   
Du Mimisme à la Musique chez l’Enfant, Geuthner, 1935.

5.    Mimisme humain et Psychologie de la Lecture, Geuthner, 1935.


6.   
Les lois psycho-physiologiques du Style oral vivant et leur utilisation philologique, Revue d’Ethnographie, n° 23, 1931.


7.   
Les outils gestuels de la Mémoire dans le Milieu ethnique palestinien : Le Formulisme araméen des récits évangéliques,  L’Ethnographie, n° 30, 1935.

  •  Pas encore disponible en version numérique
  • Repris dans « Le Parlant, la Parole et le Souffle », chap. 4 (Gallimard, 1978-2008)


8.   
Rythmo-mélodisme et Rythmo-typographisme pour le Style oral palestinien, Geuthner, 1952.

  • Pas encore disponible en version numérique
  • Non réédité depuis la publication initiale


9.   
Judâhen, Judéen, Judaïste dans le Milieu ethnique palestinien, L’Ethnographie n° 38, 1946.

  • Pas encore disponible en version numérique
  • Repris dans « Le Parlant, la Parole et le Souffle », chap. 6 (Gallimard, 1978-2008)


10.   
Père, Fils et Paraclet dans le Milieu ethnique palestinien, Geuthner, 1950.

  • Pas encore disponible en version numérique
  • Repris dans « Le Parlant, la Parole et le Souffle », chap. 5 (Gallimard, 1978-2008)


11.   
Les Formules targoûmiques du Pater dans le Milieu ethnique palestinien, L’Ethnographie, n° 42, 1944.

  • Pas encore disponible en version numérique
  • Repris dans « L’anthropologie du geste », chap. 3 (Gallimard, 1974-2008)


12.    La Manducation de la Leçon dans le Milieu ethnique palestinien, Geuthner, 1950.

  • Pas encore disponible en version numérique
  • Repris dans « La manducation de la parole », partie 1 (Gallimard, 1975-2008)


13.   
Études sur la Psychologie du Geste : les Rabbis d’Israël. Les Récitatifs rythmiques parallèles : genre de la Maxime, Spes, 1930. (cf. ci-dessus)


14.   
Études de Psychologie linguistique : le Style Oral rythmique et mnémotechnique chez les Verbo-moteurs, Beauchesne, 1925.


15.   
La Manducation de l’Enseigneur dans le Milieu ethnique palestinien, non-publié du vivant de Marcel Jousse

  • Pas encore disponible en version numérique
  • Partiellement repris dans « La manducation de la parole », partie 2 (Gallimard, 1975-2008)


16.   
Du style oral breton au Style oral évangélique. Gabrielle Desgrées du Loû. 1955

  • Mémoire tiré de 2 cours à la Sorbonne, peu après la mort de sa collaboratrice
  • Édité dans le Cahier Marcel Jousse n° 8, novembre 1996


17.   
La Mécanique humaine et la Tradition de Style oral galiléen

  • Synthèse inachevée par Marcel Jousse dont on trouvera le plan dans : L’Anthropologie du Geste, 1ère édition, Resma, Paris, 1969. Version numérique http://dx.doi.org/doi:10.1522/030181269

 

  • Cet ouvrage s’inscrit dans la première partie de cette synthèse :

« Élaboration intra-ethnique d’une tradition de style oral »,

dont il constitue le Livre I, « La cristallisation vivante des perles-leçons »

avec 3 chapitres : le Rythmisme – le Bilatéralisme – le Formulisme

Selon Marcel Jousse, il faudrait aborder cet ouvrage en dernier. Les circonstances de l’édition de son œuvre écrite le mette au début : on comprend donc que le contact soit difficile pour les lecteurs découvrant cette pensée. C’est pourquoi nous proposons ici de baliser un chemin plus progressif…

Dans les années 1950, Jousse fait envoyer au R.P. Béa, de l’Institut Biblique Pontifical, toute la série de ses mémoires, classée et reliée par thèmes et lieu de publication.

I. Anthropologie du Mimisme et Pédagogie

(Travaux du Laboratoire de Rythmo-pédagogie)

– Mimisme humain et Style manuel (Geuthner, 1936)

– Du Mimisme à la Musique chez l’Enfant (Geuthner, 1935)

– Mimisme humain et Psychologie de la Lecture (Geuthner, 1935)

II. Anthropologie du Mimisme et Bilatéralisme

(Revue anthropologique)

– Le Mimisme humain et l’Anthropologie du Langage (1936)

– Le Bilatéralisme humain et l’Anthropologie du Langage (1940)

III. Anthropologie du Mimisme et Palestinisme

(revue L’Ethnographie)

– Les Lois psycho-physiologiques du Style oral vivant et leur Utilisation philologique (1931)

– Les Outils gestuels de la Mémoire dans le Milieu ethnique palestinien – Le Formulisme araméen des Récits évangéliques (1935)

– Rythmo-mélodisme et Rythmo-typographisme pour le Style oral palestinien (Geuthner, 1952)

– Judâhen, Judéen, Judaïste dans le Milieu ethnique palestinien (1946)

– Père, Fils et Paraclet dans le Milieu ethnique palestinien (1941)

– Les Formules targoûmiques du « Pater » dans le Milieu ethnique palestinien (1944)

– La Manducation de la Leçon dans le Milieu ethnique palestinien (1950)

« Les Rabbis d’Israël formaient un volume à part ainsi que son Style oral. La manducation de l’enseigneur déjà révisée, et la synthèse de son œuvre qui porterait ce titre : La mécanique humaine et la Tradition de Style oral galiléen devait suivre. » (Baron, 1965, p.100-101)

Jousse parle de ses mémoires dans ses cours

De quoi s’agit-il ?

Jousse nomme ses publications des « mémoires » : or il ne s’agit pas de mémoires autobiographiques comme ceux des hommes politiques (De Gaulle, etc.).

A qui sont-ils destinés ?

« Depuis trente ans, notre Laboratoire d’Anthropologie mimismologique s’est installé à l’intérieur de chacun d’entre vous qui m’avez accompagné depuis le début de mes recherches. (…)

Je vois parmi vous de nouveaux visages. Un problème se pose, non pas en face de moi, mais EN MOI. Que venez-vous chercher ici ? Au début, il y a 25 ans, mes cours étaient moins ardus qu’ils ne le sont maintenant pour les non-initiés, parce que j’avais à former les tout-premiers collaborateurs.

Il est évident qu’à présent, je ne peux pas reprendre dans tous leurs détails les problèmes que j’ai exposés dans ces 25 années. Voilà pourquoi je demande à votre sympathie de se crucifier, non seulement à ma présence, mais à mes mémoires. Je ne suis pas du tout favorable à la seule écriture comme procédé d’enseignement, mais c’est quand même une nécessité, un moyen d’intercommunication. Pour mieux me comprendre, si vous voulez travailler sérieusement, il faut que vous demandiez, à la fin de cette conférence, la liste des mémoires que j’ai publiés, et vous pourrez, un par un, deux par deux, vous les procurer de façon à être ancien tout en étant nouveau.

Si bien que je ne retarderai pas les collaborateurs de la première heure et je n’obscurcirai pas trop les mimèmes de ceux qui viennent pour la première fois. » (Sorbonne 13/01/55)

Fluidisme et Formulisme :

Extrait de l’article d’Edgard Sienaert – Traduire Jousse – quelques réflexions (revue Nunc n°25, 2011)

« Le cours au Laboratoire de Rythmo-pédagogie daté du 18 janvier 1939 est intitulé : Le Formulisme du Rythmo-catéchisme et l’Introduction : L’Héraclitisme et le Salomonisme / Fluidisme et Formulisme. C’est un de ces cours où on sent le professeur Jousse pleinement en sympathie intellectuelle avec ses auditrices. Regardons cette fin de paragraphe, page 6 : « Mais le Père Jousse n’est pas facile à comprendre parce qu’il ne veut pas avoir de livres. Il ne veut pas que ses Mémoires soient pour vous indépendants de lui. Il veut avoir des disciples vivants qui vous expliquent, d’une façon vivante, ses mémoires qui sont pour ainsi dire la salomonisation de son héraclitisme. C’est avec cela justement qu’il faut que vous travailliez. »

Voilà notre dilemme, de nous, pauvres humains – Anthropoï, Composés humains – et voilà aussi les deux Jousse et les deux battants de l’œuvre de Jousse : Héraclite, c’est le philosophe grec, musant au bord de l’eau : Tout coule ; on ne saurait se baigner, jamais, deux fois dans la même rivière. C’est le fluidisme. C’est le Jousse des cours – le vivant Dé-pli-eur et Ex-pli-cateur, analysant tel ou tel aspect de sa synthèse originelle. Et il y a le Jousse des publications – le roi Salomon, roi-philosophe oriental et palestinien, mis en scription quelques siècles après sous le nom de l’Ecclésiaste, qui, lui, sceptique, blasé, déçu, soutient qu’il n’y a jamais rien de nouveau sous le soleil… que, plus ça change… [plus on revient au même] C’est le formulisme. C’est l’écriture qui fixe et fige contre la tradition orale qui formulait, elle aussi, mais fluidement, en souplesse, en prise avec l’audience. »

Print Friendly, PDF & Email